Le mouvement

Le mouvement est un déplacement, changement de position dans l’espace, nous l’utilisons consciemment et inconsciemment. Il est à l’intérieur de notre corps; notre respiration, nos reins ne cessent le mouvement inconscient pour ne parler que d’eux. Que savons-nous du mouvement de la marche qui est complexe et changeant, sans détailler le chemin inconscient dans notre corps ? Il est directement piloté par la moelle épinière. Elle fait partie du système nerveux central et est un prolongement du cerveau. La moelle épinière a trois circuits majeurs: · Un circuit descendant relayant les informations motrices vers les muscles.
· Un circuit ascendant véhiculant les informations sensorielles vers le cerveau.
· Un centre de coordination de certains réflexes.
Au moment ou le pied entre en contact avec le sol, il se produit une onde qui se propage verticalement jusqu’au bout du corps. Les chevilles, les genoux, le bassin, la colonne, les épaules, les bras, la nuque, la tête se trouvent sollicités. En même temps, un mouvement horizontal engage toute la personne. Les arches plantaires sont composées d’une multitude d’articulations reliant les 26 os du pied. Grâce à leurs changements de courbures et à leur élasticité, les voûtes plantaires peuvent s’adapter à toutes les inégalités du terrain et jouer leur rôle de ressort lors de la propulsion du pied dans la marche. Pour changer la forme de notre corps ou notre façon de bouger, nous devons changer notre activité neurologique. Tout cela n’a l’air de rien mais nous demande une certaine harmonie de nos systèmes.
Toute douleur musculaire et articulaire dans les limitations de l’étendue du mouvement, sont le résultat d’un déséquilibre. Avec la réflexologie, il est possible d’harmoniser tous les systèmes physiologiques afin qu’ils fonctionnent de manière équilibrée et optimale. Le travail en réflexologie accompagne sur ce chemin, par 4 actions:
· La relaxation et la diminution des effets du stress sur l’organisme
· L’amélioration de la circulation sanguine et de l’influx nerveux
· L’harmonisation d’énergie des organes vitaux
· La contribution au maintien de l’équilibre physiologique et de la vitalité.
Ainsi le corps se rapproche de son équilibre, cette harmonie des systèmes élabore le mouvement conscient et inconscient sans douleur. Ce volet « mouvement » a été choisi parce qu’il est l’image même de ce que la réflexologie peut apporter par ces applications dans l’inconscient et le conscient. Ainsi en libérant les toxines notre circulation s’améliore et des liens au bon fonctionnement de notre inconscient sont maintenus. En autorisant cette action efficace et ciblée nous retrouvons vitalité et soulagement des douleurs éventuelles. Nous pouvons lors d’une séance accéder à une escale de relaxation intense dans cette vie mouvementée que nous nous imposons.